Le Réveil du Vivarais (1944-1989)
Le Réveil du Vivarais et de la Vallée du Rhône
Hebdomadaire politique et d'information

Courant politique : droite conservatrice et catholique (MRP)

A la libération d'Annonay en août 1944, les journaux paraissant sous l'Occupation sont suspendus. Cependant, très vite, une nouvelle presse apparaît. Elle utilise les locaux et le matériel des imprimeries mises sous séquestre. C'est ainsi que naît Le Réveil du Vivarais le 2 septembre 1944, dirigé le mouvement républicain de libération. Dès octobre 1944 il rejoint le Mouvement républicain populaire. Dès le premier numéro, il se revendique comme un journal politique, d'inspiration chrétienne. Le directeur est le résistant Louis Misery qui restera à sa tête jusqu'en 1978. C'est ensuite son fils, Daniel Misery qui le dirigera jusqu'à la fin des années 1990.
Le journal donne beaucoup d'informations locales : faits divers, vie des communes, état-civil, sports... Ce qui en fait une référence pour le Nord du département.

Dates d'existence : Septembre 1944 – ... (paraît toujours)
Périodicité : hebdomadaire
Éditeur/Imprimeur : Imprimerie du Vivarais
Zone de diffusion : Nord Ardèche, Annonay, Tournon, monts du Pyla.
Période numérisée : 1944 - 1989